Le tremblement essentiel : où en sommes-nous?

Jessica Virgili, Audrey Faucher-Genest, Émilie Aubry-Lafontaine, Nicolas Dupré, Frédéric Calon

Résumé


Résumé

Objectifs : Discuter des modalités de traitement du tremblement essentiel. Source des données : Une revue de la documentation scientifique portant sur la pharmacothérapie du tremblement essentiel a été effectuée en recherchant des articles à partir de Pubmed entre 1975 et 2015 à l’aide des mots-clés suivants : adult, alprazolam, atenolol, benzodiazepines, botulinum toxin, clonazepam, deep brain stimulation, diazepam, essential tremor, gabapentin, lorazepam, metoprolol, nadolol, pediatrics, pharmacotherapy, phenobarbital, primidone, propranolol, sotalol, thalamotomy, topiramate. Les lignes directrices de l’American Academy of Neurology sur les traitements du tremblement essentiel révisées en 2011 ont également été consultées.

Analyse des données : Le faible nombre d’essais cliniques à répartition aléatoire publiés et le nombre de patients inclus dans ces études sont deux problèmes fréquemment associés à la majorité des traitements étudiés pour le tremblement essentiel. De plus, les outils utilisés dans les essais cliniques pour évaluer l’efficacité des traitements à l’étude ne sont pas toujours bien décrits, ce qui rend l’interprétation des données complexe. Aucun essai clinique à répartition aléatoire n’a été publié sur le traitement du tremblement essentiel de l’enfant et de l’adolescent.

Conclusion : Le tremblement essentiel est une maladie mal connue. Les traitements pharmacologiques ne permettent pas de guérir la maladie, mais vont plutôt atténuer les symptômes. Le propranolol et la primidone demeurent les agents pharmacologiques de première ligne pour l’adulte. Pour l’enfant et l’adolescent, la pharmacothérapie est rarement nécessaire, bien que le propranolol soit parfois utilisé en premier recours dans les cas plus sévères.

Abstract

Objectives: To discuss the treatment options for essential tremor.

Data source: A review of the literature on the pharmacotherapy of essential tremor was conducted by searching PubMed from 2005 to 2015 for articles, using the following keywords: adult, alprazolam, atenolol, benzodiazepines, botulinum toxin, clonazepam, deep brain stimulation, diazepam, essential tremor, gabapentin, lorazepam, metoprolol, nadolol, pediatrics, pharmacotherapy, phenobarbital, primidone, propranolol, sotalol, thalamotomy, topiramate. The American Academy of Neurology’s 2011 revised guidelines on the treatments for essential tremor were also consulted.

Data analysis: The small number of published randomized clinical trials and the number of patients included in these studies are two problems frequently encountered in the literature review for the treatment essential tremor. Furthermore, the tools used in clinical trials to evaluate their efficacy are not always clearly described, which makes interpreting the data a complex task. No randomized clinical trial has been published on the treatment of essential tremor in children and adolescents.

Conclusion: Essential tremor is a poorly understood disorder. The pharmacological treatments are not a cure but rather alleviate the symptoms. Propranolol and primidone are the first-line pharmacological agents in adults. In children and adolescents, pharmacotherapy is seldom necessary. Propranolol is sometimes used as first-line therapy in more severe cases.


Mots-clés


Adulte, pédiatrie, traitements pharmacologiques, tremblement essentiel; Adult; essential tremor; pediatrics; pharmacological treatments

Texte intégral :

PDF HTML

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)